26 sept 2004

Vichyssoise remix : soupe de patates douces et poireaux au poivre du Séchouan

1 commentaire Mange ta soupe !

La vichyssoise, c’est une soupe froide de poireaux-pommes de terre. Personnellement, j’aime beaucoup les soupes, mais poireaux-pommes de terre… je ne trouve pas ça très drôle.
Heureusement deux patates douces dormaient tranquillement au fond de mon frigo. J’avais décidé de les faire rôtir au four mais j’ai voulu vérifier que c’étaient bien des patates oranges, mes préférées. Damned !!!! C’étaient des patates douces blanches… De quoi faire réfléchir. Et là ce fut l’occasion de cette simple petite soupe.

Verdict : originale, un peu sucrée ; difficile d’identifier la patate douce. Certainement parfaite en amuse-bouche, dans des verres hauts. Nous en avons fait notre souper… qui mérita bien son nom ce jour-là .

 

Pommes de terre douces-poireaux, presque comme dans la chanson de Boris Vian…

 

Soupe de patates douces et de poireaux au poivre du Séchouan

  • 2 grosses patates douces
  • 2 poireaux
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 10 cl de crème liquide
  • 1l de bouillon de volaille (1 l d’eau + 1 cube)
  • 1 anis étoilé (facultatif, mais j’aime beaucoup…)
  • 10 grains de poivre du Séchouan

Peler les patates douces, les couper en gros cubes. Laver soigneusement les poireaux en écartant les feuilles, les émincer.
Faire chauffer l’huile d’olive et y faire dorer les poireaux, puis les patates. Mouiller avec le bouillon chaud, ajouter les épices et laisser cuire environ 30 min (si vous êtes pressés, 10 min en cocotte-minute feront aussi l’affaire).
Retirer les aromates et mixer à l’aide d’un mixer plongeant. Ajouter la crème, goûter et rectifier en sel si nécessaire.

PS : la soupe est d’un beau vert profond, j’y suis allé trop fort sur la crème pour la photo…

Partagez allégrement !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
23 sept 2004

Top 10 de mes saveurs préférées (connues à ce jour)

1 commentaire Questionnaires & memes

Article mis à jour le 17 août 2010.

J’aime beaucoup, beaucoup, beaucoup faire des listes. C’est un peu mon côté Monica (ou obsessionnel, ou pas structuré qui essaie de l’être). J’aime beaucoup le running gag « 5 chansons préférées de… » utilisé dans High fidelity de Hornby, disons que je vais faire de même mais coté miam-miam.
Alors je me suis demandé non pas quels étaient mes plats préférés, mais les saveurs que je préférais, à savoir les ingrédients dont l’odeur suffit à réveiller mon imagination.

J’ai abouti à cette liste, mais l’ordre n’est pas indicatif… il a également fallu savoir pourquoi
1 La rhubarbe
Dans la tarte compote de rhubarbe-framboises fraîches de mon adorable belle-mère, elle est vraiment à son top.
>les  visitandines qu’elle m’avait inspiré.
2 L’amande douce
Dans la glace au lait d’amande qu’on mange dans une brioche toute chaude les matins d’étés vers Taormina…
> la glace au lait d’amandes que j’ai fini par réaliser
3 La fleur de sel
En touche finale sur les plats, qu’elle soit de Guérande, de l’Ile de Ré ou de Noirmoutier, voire même rose comme celle de l’Himalaya*
>au point d’ouvrir mes placards pour y compter les sels
4 Les tomates chauffées au soleil
De préférence une variété ancienne comme de la noire de Crimée ou de l’Ever Green, mes deux favorites (un peu snob non Ester ?).
5 La framboise
Cf la rhubarbe.
6 L’anis étoilé
Dans le riz, avec de la cardamome, comme le fait mon fiancé quand je suis malade. Et dans le pastis aussi, bien sûr.
7 Le citron
Parce que petite fille j’y mordais à pleines dents et j’aimais y ajouter du sel pour avoir les les larmes aux yeux. Grande fille,  j’ai découvert la téquila…puis la margarita…j’aurai pas dû.
8 Les graines de cumin
Dans ma tarte aux poivrons confits, elles cloutent la pâte à tarte et explosent en bouche. Un petit feu d’artifice.
9 Le thon cru
Parce que c’est encore meilleur que le boeuf cru, que j’aime déjà beaucoup…
10 Le jambon cru espagnol
Le silence s’impose… (d’ailleurs on ne parle pas la bouche pleine).
Qu’on ne me parle pas de madeleine de Proust … il  n’est pas dans mes auteurs de prédilection.

Les listes, c’est plutôt Perec, non ?
* J’ai la manie de la fleur de sel, j’en ai une collection, toutes celles que j’ai citées je les aies… c’est juste le cran en dessous de ma collection de chaussures…

Partagez allégrement !

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS