Faut-il être toqué pour innover en France ?

Passage rapide sur ce blog éhontément délaissé (pour causes aussi variées qu’irracontables de banalités du type enfants-malades-tout-plein-de-boulot-youpi-iphone-perdu-ordi-cassé-rhhhhhaaaaaa) pour vous signaler que je serai demain mardi 8 novembre à partir de 19h à la Gaîté Lyrique* dans le cadre des conférences de « Toujours pas de pétrole » pour débattre sur l‘innovation dans la gastronomie.

Ce sera donc aux côtés d’Edouard de Luze, de Franck Pinay-Rabaroust, de Jean-François Prévotat, de Jean-Bernard Magescas et (last but not at all least !) d’Alain Passard que nous parlerons de cuisine, de critique, de vin, d’innovation…

Je vous laisse, j’ai une manucure à achever à la microplane et de  vieilles photos de cocotte minute à chercher pour illustrer mon propos, ça risque d’être rigolo.

*Débrouillez-vous pour l’adresse, vous n’avez qu’à cliquer sur le lien du programme. C’était juste pour le plaisir de mettre un astérisque, je trouve ça joli.

Facebook
Twitter
Google + E-mail
1 Commentaire Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *