Cours sur le foie gras à l’Atelier des Chefs

L’Atelier des Chefs a ouvert cet été juste à côté de mon travail, dans le 8ème arrondissement.
Dans mon équipe, nous avons une tradition ma foi fort sympathique : nous fêtons nos anniversaires, et nos collègues se cotisent pour nous offrir un cadeau  (bravo à celles qui partent à la chasse aux cadeaux et qui finissent par en avoir marre… elles se reconnaîtront).
Cette année, mon cadeau est arrivé en septembre, bien que mon anniversaire soit en juillet, bande de petits curieux : un « bon pour un cours à l’Atelier des Chefs ».
Heureusement, j’étais déjà inscrite à leur newsletter-programme hebdomadaire et j’attendais le cours de mes rêves pour y bondir…

Cours qui est arrivé, sur le thème du Foie Gras, pour 68 euros.
Le lieu : un fond de cour d’un immeuble chic du 8ème arrondissement de Paris, juste à côté du Ministère de l’Intérieur. Lumière, verrière, boutique… C’est joli, clair et fonctionnel. Un seul bémol : le cours se déroule sous la verrière, et dès que ça jacasse… ça résonne horriblement.


Z’avez vu ces plans de travail ?



Les participants :
le niveau est comme souvent très hétérogène. J’ai eu quelques crises de fou-rire : pour déveiner du foie gras, ben il faut mettre les doigts, ce qui dégoûtait fortement quelques participantes « ahhhh, avez-vous des gants ??? Peut-on le faire avec une pince? ». Le plaisir de faire du foie gras, c’est aussi d’y mettre les doigts. Et après tout, vu le taux de matière grasse, c’est encore plus riche que de la Neutrogena…
Mais le chef -le jeune et vraiment sympathique Jean-Sébastien Bompoil, qui porte bien son nom!- se donne beaucoup de mal pour aller voir chacun et chacune, pour donner du liant au groupe, pour répondre à chacun avec le sourire. J’ai sincèrement admiré sa patience (son tour de main aussi).
Les recettes : chaque participant recoit un foie gras de canard entier, dégorgé dans un mélange d’eau et de lait, et va le traiter de plusieurs manières dans l’après-midi.
Nous avons donc en 2 heures réalisé :




  • Des escalopes de foie gras frais accompagnées de coings pochés aux épices et caramélisés (recette des coings « adaptée » à venir dans le prochain post…)




  • Des ravioles de foie gras frais : morceaux de foie cru assaisonnés, déposés dans de la pâte à ravioli chinois dite aussi wonton, pochés dans du bouillon et crémé


 




  • Enfin, un foie gras mi-cuit cuit au four, que nous avons chacun emporter pour le déguster une semaine plus tard… (résultat de la dégustation dans un prochain post)…j’ai bien patienté une semaine pour le manger !

Bilan : globalement positif. Repartir avec un foie complet de 500 g pour ce prix là, c’est tout à fait bien. Le lieu est clair, propre ; le chef est ouvert, prêt à répondre aux questions et très didactique. Petits bémols néanmoins : je n’ai toujours pas reçu par mail les recettes (heureusement, j’ai pris quelques notes), le nombre de participants (15 personnes) est un peu trop élevé pour bien suivre. dis
Cela vaut le coup pour progresser sur des sujets techniquement un peu ardus, mais  pour apprendre à faire des cannelés ou des plats simples, c’est un peu cher payé, malheureusement comme beaucoup de cours à Paris. J’ai regretté aussi le tablier en plastique jetable qui n’est pas agréable à porter, mais je sais bien que cela simplifie la gestion de l’atelier. La dégustation commune est très conviviale et une participante m’a recommandé les matinées en compagnie de grands chefs qui sont, paraît-il, exceptionnelles (130 euros).



A savoir :
Une formule courue dans le quartier est l’en-cas : vous préparez le plat en un 1/4h, puis vous le mangez avant de repartir bosser. Il paraît que c’est sympa, abordable (15 euros), c’est un peu pris d’assaut, et il vaut mieux participer à la session de 13h15 qu’à celle de 12h30. Toutes les rendez-vous de janvier sont complets, si vous travaillez dans le quartier faudra miser sur février !
Enfin,  pour les fans de Elle à table, chaque mois des sessions reprenant des recettes du numéro en cours sont organisées…


Dire qu’avec tout ça, je n’aurais même pas un cours gratuit… Ah, c’est beau l’impartialité des blogs par rapport aux médias (je reviendrais sur ce sujet, ça me turlupine un peu).


PS : un grand merci à Estelle qui a retrouvé au fond du calendrier ce message disparu (j’avais pourtant cherché en janvier 04 et n’avais rien vu…). L’important c’est qu’il soit lisible !





L’Atelier des Chefs
10 rue de Penthièvre
75008 Paris
Programme, prix, inscription : http://www.latelierdeschefs.com

Facebook
Twitter
Google + E-mail
5 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *