Capuccino en dessert : google wish de mars exaucé !

   

Je suis un peu en retard dans ma promesse, mais la voici…
Mon interprétation d’un "dessert cappucino". J’ai fait simple mais le résultat était sympa comme tout. Cela finira certainement en dessert quand des copains viendront dîner chez nous (heureusement peu d’entre eux me lisent, sinon ça dégomme tout l’effet de surprise).

J’ai remarqué que beaucoup d’entre nous aiment les entrées et les desserts dans des verres. C’est en effet joli, facile préparer l’avance, et les invités aiment bien le petit côté "portion individuelle". D’autre part, c’est le parfait pretexte pour continuer acheter des verres, et je dois l’avouer, c’est ma seule folie de vaisselle : j’en ai déj une petite centaine, j’ai fait voeu d’arrêter d’en acheter (je tiens bon depuis un an) mais mes amis ont pris le relais, c’est vraiment le cadeau idéal me faire, et ils ne s’en privent pas !
A ceux qui aiment donc cuisiner dans des verres, je recommande le très bon livre Verres gourmands de Benoît Molin, tout y est savoureux et délicat.

Pour cette impro, j’ai choisi d’utiliser des verres-tasses de chez Bodum, normalement cerclés de plastique, que j’ai ôté. Leur petit côté Becher de chimie m’a toujours bien plu.

Pour le capuccino en lui-même, j’ai cherché respecter :

  • l’ordre des goûts : une touche de chocolat, le moelleux de la mousse de lait, le café fort pour finir ;
  • la présentation visuelle ;
  • le côté forcément italien de la chose

La difficulté étant de rendre "pérenne" une boisson qui s’évanouit dès que vous y trempez vos lèvres… J’ai donc cherché solidifier sans alourdir, et qui sait mieux faire ça qu’une bête feuille de gélatine ? Voil pour le fond : une couche de gelée de café.
Ensuite, pour la mousse de lait, une simple mousse de mascarpone, comme pour le tiramisu, a le côté léger et italien qu’il faut…
Et pour le chocolat, une ganache m’aurait bien tenté, ou un coulis, mais j’avoue, j’ai eu la flemme. De simples vermicelles de chocolat ont apporté une petite touche croquante.

_users_ester_pictures_iphoto_library_2005_04_01_pict0406

Bilan : fait en 10 mn, jolie présentation, contraste gelée/mousse sympathique, et tout peut être préparé l’avance (point primordial pour moi quand j’ai des invités) … Je recommencerai !

_users_ester_pictures_iphoto_library_2005_04_01_pict0414

Merci l’internaute anonyme et son Google Wish.


VERRES DE CAPUCCINO
Pour 2 personnes
2 tasses de café fort
1 feuille de gélatine
1 pot de 250 g de mascarpone
1 sachet de sucre vanillé
2 cuillères soupe de sucre ou de fructose
1 oeuf

Préparer la gelée de café : faire un café fort pour 2. Pendant ce temps, laisser tremper la feuille de gélatine dans l’eau froide. L’essorer entre les mains puis la faire dissoudre dans le café chaud. Répartir au fond des verres de service. Laisser refroidir et mettre au frigo jusqu’au moment de servir.
Mousse de mascarpone : battre doucement le mascarpone avec le sucre, le sucre vanillé et le jaune d’oeuf. Battre le blanc d’oeuf avec une pincée de sel. L’ajouter délicatement. Couvrir et réserver au frigo jusqu’au moment de servir.
Juste avant de servir : déposer doucement plusieurs cuillères de mousse de mascarpone sur la gelée de café. Saupoudrer de vermicelle de cacao.

NB : normalement, pour 2 gourmands, il reste de la mousse de mascarpone. Je vous recommande de la finir le lendemain avec des fraises, c’est juste le début !

Facebook
Twitter
Google + E-mail