Que cuisiner avec un reste de poulet rôti ? (2/2)

Vous apprécierez la télécommande qui traîne à droite de la photo :

pict0152

Ben oui, les minutes sont comptées pour s’informer, faut bien regarder un peu LCI pour ne pas vivre dans sa bulle…

Entre deux tétées, changement de couche et crise de coliques du nourrison (si vous avez des trucs…je suis preneuse) on ne se laisse pas abattre, et pendant que Bricol’Boy baigne Junior, j’essaie de bricoler un souper en 10 à 15 min. Ca nécessite un peu d’organisation et d’anticipation intellectuelle lors de la sieste, mais
ça nous permet de nous nourrir correctement, et quand on allaite, n’est-ce pas, on a quand même un peu besoin d’énergie (et de pas utiliser trop d’oignon par exemple) !

Donc, je vous avais promis un deuxième épisode de « comment-accommoder-le-reste-de-poulet-rôti-du-déjeuner », et en attendant le dernier « boire » du soir, comme le dit Martine de Banlieusardises, j’ai le temps de vous l’écrire !


Chaud-froid de poulet au riz et aux champignons de Paris, sauce crème à l’estragon
NDLR : plus le plat est composé de restes et de fond de placard, plus son nom doit être pompeux

Pour 2 nouveaux parents fatigués mais heureux

  • 2 morceaux de poulet rôti (n’importe quel morceau)
  • 300 g de champignons de Paris (frais ou surgelés, pas de complexes)
  • 1 bouquet d’estragon
  • 10 cl de crème liquide (allégée, pour les fesses de la maman)
  • 1 échalote
  • 120 g de riz long grain (les féculents favorisent la lactation)

Peler et hacher l’échalote.
Enlever la peau du poulet, désossez le si nécessaire, couper en bouchées.
Rincer et peler les champignons de Paris, les couper en lamelles.
Faire dorer l’échalote, y ajouter les champignons, faire revenir 5 mn. Jetez l’eau de cuisson rendue.
Ajouter le poulet, laisser chauffer 2 mn.
Ajouter alors la crème et l’estragon coupé aux ciseaux.
Laisser mijoter à feu très doux quelques minutes, le temps de sortir les assiettes, et de faire cuire le riz.
Faire cuire le riz comme d’hab’ et comme écrit sur le paquet -sauf si vous l’aimez collant.
Saler, poivrer le poulet.
Faire un joli lit de riz au fond d’un grand bol, y verser le poulet par-dessus.
Servir et manger chaud… ou très tiède… si Bébé s’est réveillé avant la fin du repas !


Dans le même genre, vous pouvez également essayer ma soupe de poulet à la kabocha, qui permet de recycler aussi un peu de poulet.

Ou mieux encore, faites rôtir un poulet à la manière d’Estelle, et débrouillez-vous pour avoir des restes pour tester tout ça !

Facebook
Twitter
Google + E-mail
6 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *