Velouté de persil tubéreux au safran

 

L’hiver dernier, j’avais découvert le délicieux cerfeuil tubéreux.
(edit : j’ai pigé depuis que c’était du persil tubéreux…)

Depuis, je suis devenue accro de son petit goût doux et frais, et quand j’en croise (c’est plus facile dans un magasin bio), j’en achète avec bonheur. Comme c’est l’hiver, nous nous régalons de soupe, et je n’avais pas encore sévi sur ce légume. Sa saveur un peu monocorde m’attristait, aussi ais-je cherché de quoi relever sa blancheur… Quelques filaments de safran infusés lui insufflèrent un peu de peps.

persil_tubereux

Alors je vous entends, « oui, le truc c’est de prendre un bête légume-racine tout cheap (navet, carotte, topinambour et autres tubercules) et de lui coller un truc cherot (truffe, caviar, foie gras) ».

C’est pas faux, en général ça fonctionne bien (voir ma recette de crème de topinambour au foie gras). Mais en l’occurence, mon safran revenait directement de Turquie via Alice, et à vrai dire je ne suis pas sûre à 100% que cela en soit (pourtant, ça en a sacrément l’allure et le parfum), donc je ne peux pas dire que c’était une épice chère en l’occurence (…je joue avec les mots là…). C’est quand même plus facile d’avoir du safran au fond du placard que de la truffe ou du caviar, surtout avec les exportations limitées !

Heureusement, il en restait, j’en avais fait pour un régiment -malheureusement, il n’y en a pas dans le quartier, on aurait pu les inviter : le lendemain soir, je l’ai légèrement diluée, y ai fait cuire quelques ravioles de Romans, en hommage à
Lorette
peut-être ? C’était léger et goûtu, avec un écho du tubéreux dans les herbes de la farce des ravioles…


Velouté de persil tubéreux au safran

3 gros persils tubéreux
1 échalote
1 gousse d’ail
1 carotte
1 litre de bouillon de volaille ou de légumes (perso, un mélange d’Herbamare et de bouillon de volaille dégraissé en tablette)
10 cl de crème liquide
6 pistils de safran
Eventuellement, 4 plaques ravioles de Romans

Peler cerfeuils, carotte et échalote. Les couper en morceaux.
Dans un fond d’huile d’olive, faire suer l’échalote, puis la carotte, la gousse d’ail en chemise simplement écrasée et les morceaux de cerfeuil.
Mouiller avec le bouillon, laisser cuire de 20 à 30 mn (selon l’épaisseur de vos morceaux de légumes).
Jouer du blender ou de la girafe, crémer légèrement, poivrer.
Dans un peu d’eau chaude, faire dépistiliser votre safran (compter 2 mn de trempette), jusqu’à ce que l’eau soit bien colorée.
Verser dans la soupe, laisser chauffer 30 secondes, servir.
Si vous souhaiter enrichir cette soupe de ravioles, plongez directement vos ravioles dans la soupe tourbillonante, laisser cuire 30 secondes, ajouter le safran comme précédemment et laisser encore cuire 30 secondes. La crème n’est pas nécessaire si vous utilisez des ravioles.

<bientôt, tout le reste déjà promis, et une recette de soupe moins cossue mais avec du jaune quand même !

Facebook
Twitter
Google + E-mail
7 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *