Home made guimauve, part 2

Essayons de tenir nos promesses…

Donc, la guimauve a séché et nous avons résisté (enfin, presque). Mes petits emporte-pièces sont passés par là et ont fait quelques étoiles, cochons (!!!) lune et coeurs du plus pur jus de kitchouille.

Certains furent préservés blancs :          

Conservés dans une boîte, ils ont tenu sans problème jusqu’à hier et même étaient meilleurs au fil des jours.

Et pour le plaisir de l’expérimentation (et pour utiliser ma toute nouvelle fourchette à tremper le chocolat), j’ai fait fondre quelques pistoles de chocolat noir… avant de tremper délicatement des petits morceaux de guimauve dedans…

Il faut aller vite (la guimauve craint somme toute la chaleur)  et bien laisser sécher à l’air libre.

Le résultat ????

Il n’en reste pas une et la prochaine fois je double les doses…

Ajout du 15/09 : Chef Simon explique bien mieux toute cette technique sur une fiche illustrée passionnante et toujours aussi intéressante.

Facebook
Twitter
Google + E-mail
2 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *