Cheese cake français…vu par les Japonais, et coming-out spécial fruits et légumes

Au boulot, il nous arrive des choses bizarres parfois, et même, des choses que l’on doit manger.

La semaine dernière, un diététicien a été interviewé par la télévision japonaise, propos du citron.
Fort gentillement, l’équipe lui avait ramené le must du chic pâtissier Tokyo en ce moment : des cheese cake au camembert !!!!!

pict0159

C’est ravissant, en effet, et moi je n’aime pas le camembert (j’ai fait la tarte endives-camembert pour me convaincre d’aimer deux trucs dont je ne raffole pas, c’est vous dire).
Bricol’Boy -que je vais bientôt resurnommer PeintureMan vu les travaux qu’il effectue en ce moment- n’en a pas eu envie ce soir, après pourtant un roboratif dîner base de gnocchi sautés aux graines germées (OK, Requia les fait pousser, moi je les prends toutes prêtes dans mon panier Campanier, et alors, c’est pareil bon pour la santé).

J’ai de la chance, ce garçon mange des graines germées et adore ça, parfois même il mange du tofu. Mais pas d’inquiétude, il y a de temps autre de l’osso bucco et de la charcuterie ! Surtout, le pauvre doit manger les tests de tous les bouquins. Et en ce moment, on mange très souvent italien et très souvent chocolaté, vous avez trouvé de quoi parleront les nouveaux Librio…

Au dire des collègues (masculins) qui s’y sont risqués : ça a le goût d’un cheese cake industriel et puis après, après… y’a un vieux goût de calendos qui se ramène… et qui persiste longtemps, longtemps, longtemps dans la bouche…tiens passe-moi la brosse dents !

Pour ceux que ça tente, le spécimen est encore disponible sur simple demande circonstanciée.J’assure un envoi ou une remise en mains propres rapides sur Paris, mais j’exige un culino-test en échange !

Ce que je préfère quand même, c’est le sublime logo avec la Tour Eiffel, on ne peut plus French Touch.

Pascale, cette recette ne figure pas dans ton livre, mais on sait pourquoi, c’est que dans le tien, tous les cheese cakes sont bons !!!

PS : ayant fini sa période d’essai depuis peu, l’auteur de ces lignes  vous informe qu’elle a réussi concilier ses passions (la cuisine et le web) en travaillant pour APRIFEL, l’Agence pour l’Information sur les Fruits et Légumes, dont Claire (Miss Sens Du Goût) a parlé récemment, tout comme Déborah. Ayant déj fait appel plusieurs blogueuses pour participer certaines de nos publications et de nos travaux (et je peux vous dire que ça va continuer), vous ne serez plus surpris de certains essais culinaires très végétaux ! Et bientôt, un grand événement…. Soyez prêts, affutez les épluchoirs !

Facebook
Twitter
Google + E-mail
17 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *