Les nonnettes bruxelloises

Jusqu’à mercredi, les nonnettes étaient pour moi de délicieux pains d’épices fourrés à la marmelade d’orange ou d’abricots, parfois au miel, dans tous les cas glacés au sucre, fondants et sucrés (en voici une recette).
Acessoirement, c’étaient aussi le petit nom pour les cercles à gâteau individuels.


Jusqu’à ce que je tombe au Hema de la Chaussée d’Ixelles à Bruxelles sur ces drôles de petits biscuits :



Nonnettes nature (sans cornettes)


Ce sont des petites bouchées de pain d’épices croustillant, c’est absolument terrific avec le café, surtout évidemment ceux recouverts de chocolat :



Encore une invention démoniaque : nonnettes recouvertes de 3 chocolats ! 


Après enquête, il s’agit du nom wallon des pepernoten, petits gâteaux préparés à l’occasion de la St Nicolas et distribués par le Saint selon la coutume.

Puisque je ne vais pas me déguiser en St Nicolas et jeter des gâteaux aux passants, je pense qu’ils vont servir en décoration, en petits-fours (il suffit de les coller ensemble avec un peu de ganache), voire me disais-je, pour un tiramisu adapté. Affaire à suivre, à condition que je ne les dévore pas tous avant.


J’ai ramené quelques autres choses rigolotes de Bruxelles : du golden syrup (merci Pascale), du sucre aromatisé à la cannelle, de la réglisse sous toutes ses formes… et d’autres choses non comestibles.

Pour connaître un pays, il faut le manger.

Facebook
Twitter
Google + E-mail
3 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *