Le gâteau monstre-gentil (oui c’est un paradis)

 

Cette année, j’ai eu moins de cadeaux culinaires que d’habitude (futur bébé a captivé de l’intérêt et des jolies cadeaux, aussi pour habiller le ventre de sa maman qui commence à se deviner).

Néanmoins, l’un d’entre eux m’a beaucoup fait rire : un magnifique moule en silicone orange en forme de …. Casimir, l’idole de notre enfance. Il faut dire que je possède un Casimir en plastique qui doit dater du Noël de mes 5 ans… mais dédicacé par notre ami l’instituteur. Il y a une vie après Casimir : il est resté comédien (assez bon, même) et avait joué dans le village de mes parents quand j’avais une vingtaine d’années. C’était le soir de mon anniversaire et il avait été très touché de dédicacer une telle vieillerie,ça faisait longtemps qu’il n’en avait pas vu.

Bref ! je n’avais pas prévu de m’en servir tout de suite, quand finalement, suite à maladies diverses de nos futurs hôtes de la Saint Sylvestre, nous avons organisé un peu au débotté un apéro chez nous. J’avais préparé comme petites bouchées sucrées des madeleines (ma recette habituelle, mais dopée de zestes d’oranges confits coupés en mini-morceaux), mais j’étais en retard quant à leur cuisson. Après avoir servir la première fournée (j’en connais qui se sont brûlé la langue…) j’ai montré mon moule : acclamations ! il fallait s’en servir ! ce qui fut rapidement tenté, avec un résultat… bon, je vous laisse juger sur pièce :

Nous en avons désormais la preuve : Casimir n’est pas de la famille des dinosaures comme on a essayé de nous le faire croire, mais de la famille des girafes !

Facebook
Twitter
Google + E-mail
3 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *