De gustibus

Vous ne me ferez pas manger de …



  • betterave : crue, cuite, même préparée par un grand chef, même délicatement émulsionnée en cappuccino, et même déguisée en sucre en poudre ! Chez moi, c’est sucre de canne, ma mamie disait toujours que celui de betterave sucrait moins bien (complètement sans fondement mais assez drôle) ;
  • pieds et paquets : bien que grande spécialité de Marseille, quand ça cuit, l’odeur est vraiment, vraiment, vraiment terrible ;
  • les fromages bleus : argh, l’idée qu’il y a de la moisissure dedans n’est pas négociable avec mon intellect…
  • lapin : j’ai trop vu mon autre grand-mère les ‘espiller’ et m’enlever mon col roulé en m’appelant « mon petit lapin » … brhhh… NDLR : ‘espiller’ c’est retirer la peau du lapin en tirant d’un coup sec dessus, ça s’enlève un peu comme un gant.

Il y a encore quelques semaines, j’aurai rajouté à cette liste les endives cuites, le camembert et les pamplemousses. Mais comme j’ai décidé d’élargir ma palette de goût et que j’avais remarqué que mes ingrédients préférés allaient souvent bien ensemble (rhubarbe-gingembre-framboises), j’en ai conclu que ce que je n’aimais pas devait aller bien ensemble…


Et ça marche ! Une tarte endives-camembert est sortie de cette conclusion, avec succès.


Et vous, que ne pouvez-vous pas avaler… et pourquoi ?

Facebook
Twitter
Google + E-mail
1 Commentaire Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>