Eclats de potimarron tièdes aux graines, comté et croustibacon

 

Nous avons mangé de la courge, du potiron, du potimarron tout ce printemps pour inventer et tester les recettes qui ont formé Courges, potirons et autres cucurbitacées.

A vrai dire, Bricol’boy et moi en avions un peu ras-le-bol à la fin, et nous n’étions pas sûrs d’avoir envie d’en remanger avant un bail… Mais c’était sans compter notre panier Campanier qui facétieusement nous en a bien évidemment mis entre les pattes.

C’était l’occasion d’en faire goûter à Virgile, qui a adoré la purée de potimarron. Pas très étonnant me direz-vous, son liquide amniotique devait en être sacrément parfumé !

Mais il y avait aussi de quoi régaler les plus grands, et je n’ai pas pu me retenir d’inventer encore une autre manière de l’accomoder, en gros éclats tièdes et fondants.

Déjà, j’ai arrêté depuis belle lurette de peler le potimarron (c’est pourquoi c’est encore mieux s’il est bio).  C’est pour mieux le cuire à la vapeur, mon enfant ! Un coup de cocotte-minute et hop, le voilà ouvert, fendu et vidé de ses graines, puis rapidement débité en gros morceaux. Attention à ne pas le faire trop cuire, c’est le seul point délicat de la recette, il doit rester ferme.

Le reste est littérature : hop hop, avec les graines ouvertes sur le plan de travail ; une vinaigrette un peu sucrée ; quelques lanières de comté fruité, et pour faire joli, 3 lanières de bacon cuites longuement jusqu’à se transformer en jolies bandelettes bien croustillantes.

Promis, demain, j’arrête les courges, c’est plus possible, à chaque fois qu’il y en a une qui passe entre mes mains, il ne lui arrive jamais la même chose !!!

<promis, je n’oublie pas les questionnaires, j’en ai 4 sur le feu mais pas mal de choses en cours en ce moment ! va bientôt me falloir un nègre moi…>


Eclats de potimarron tièdes aux graines, comté et croustibacon
Pour 2 dégoûtés des courges

1 petit potimarron (variété orange ou verte)
1 cuillère à soupe de graines de potiron
1 cuillère à soupe de pistaches non salées
1 cuillère à soupe de pignons
1 morceau de 50 g de comté fruité
6 tranches de poitrine de porc fumé
1 cuillère à café d’huile d’olive fruitée
1 trait de jus de citron
1 trait de vinaigre balsamique blanc
Piment d’Espelette

Brosser soigneusement le potimarron sous un filet d’eau tiède. Le faire cuire entier de 10 à 12 mn à l’auto-cuiseur.
Sur une planche à découper, l’ouvrir, le vider de ses graines, en découper de gros morceaux.
Le déposer dans deux jolis bols.
Avec un économe, détailler de fines lanières de comté, les déposer sur le potimarron.
Dans une poêle anti-adhésive, faire griller les pistaches, pignons et graines de courge, verser dans les bols.
Mélanger huile d’olive, jus de citron, balsamique blanc et une pincée de Piment, verser sur la salade tiède.
Pour finir de salir la poêle anti-adhésive déjà utilisée, faire revenir le bacon à feu vif, jusqu’à ce qu’il soit doré et cassant (mais pas brûlé). Eponger sur du papier absorbant et disposer sur la salade, comme une fresque sur un papier peint.
Manger en se disant qu’après tout, c’est bon, les courges…

Facebook
Twitter
Google + E-mail
9 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *