Retour du marché de l’Alma

Suite de l’épisode précédent…

Grâce à une jeune, belle, intelligente mais fatiguée blogueuse, nous étions sous la neige sur le Parvis du Trocadéro il y a quelques semaines. Direction le Palais de Tokyo pour le brunch (ce qu’on y a mangé était correct mais ne mérite pas un billet, vlan pour le Tokyo Eat, qui a quand même pour mérite d’être assez spacieux pour ranger 5 poussettes Stokke).
Je n’ai pas pu résister, plantant là homme et fils, sac à langer vide à la main : l’appel du stand de Joël a été le plus fort.

Et là , j’ai été gentillement accueilli d’un : « Mais ça fait longtemps qu’on vous a plus vu vous ??? » Ben oui, 3 ans … Mais ça fait chaud au cœur. Et rien n’a changé : tout était aussi beau et bon. Et peu cher.

pict0720pict0727


Le sac à langer s’est transformé en sac de légumes (très pratique d’ailleurs) et mon butin a été composé à 80% de légumes violets. Ca tombe bien, c’est ma couleur préférée !!!

pict0785


Sur la photo, en rang d’oignon -ah ah ah-, vous reconnaîtrez :
des carottes violettes,blanches et jaunes, de la chicorée à feuilles longues, un chou-fleur violet graffiti, un chou-rave Azur Star, bien sûr les simples patates vitelottes, des radis qui font forcément penser à des seins… Sans oublier des racines de persil
tubéreux (non photographiés).

Aussi, voici ce que je vous propose : je n’ai pas participé au livre sur les légumes de Joël, pôvre petite blogueuse de rien du tout que je suis. Mais j’en ai cuisiné toute la semaine.
Alors, en épisodes, vous allez découvrir tout ce que nous avons dégusté pour rendre hommage à ces légumes extraordinaires !

<Prochain épisode : les carottes technicolor>

Facebook
Twitter
Google + E-mail
4 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *