Risotto d’épeautre au potimarron

Connaissez-vous l’épeautre ?

C’est une variété de blé ancien, plus rustique et plus résistant que le froment. En fait, il y a le petit épeautre (appelé aussi engrain), cultivé en Provence, et le grand épeautre, cultivé vers l’Allemagne.
Vu mes origines, vous vous doutez bien que j’utilise du petit épeautre, très riche en magnésium, en phosphore et en calcium (autant dans 100g de grain que dans deux verres de lait !), qui de plus contient les huit acides aminées essentiels, comme le riz complet.

Le mien vient du joli village de Sault, dans le Vaucluse. Chez le pâtissier là-bas, vous pouvez même manger des petits-beurre à la farine d’épeautre : très sincèrement, ce n’est pas exceptionnel… Le pain à la farine d’épeautre, en revanche, est très moelleux.

Si vous n’avez pas l’occasion d’aller là-bas, vous trouverez facilement dans les magasins bios des paquets de 500 g d’épeautre. C’est délicieux, et il s’accomode exactement comme du riz ou du blé type Ebly, mis à part qu’il est assez long à cuire : la 1ère fois, j’ai dû le laisser bouillir pendant 45 mn avant qu’il soit cuit, c’est-à-dire légèrement ferme sous la dent !

Depuis, j’ai trouvé l’astuce : dans le panier vapeur de la cocotte-minute, avec des herbes, c’est parfaitement cuit en 10 mn chrono.

J’en ai déjà fait avec des champignons, des tomates séchées, avec un certain bonheur. Mais qu’est-ce qui cuit également en 10 mn à la cocotte-minute et dont le goût irait bien avec la pointe de noisette de l’épeautre ?
Mon ami le potimarron !

Résultat : un petit plat sympathique aux saveurs automnales, prêt à toutes vapeurs.

Epeautresotto au potimarron

Addendum du 08/10/2004 – Pour les fans de potiron, le concours de Potironades sur le site de Miss Lulu : tous à vos courges !


RISOTTO D’EPEAUTRE AU POTIMARRON

  • 250 g de petit épeautre
  • 300 g de chair de potimarron coupée en cubes
  • 1 cube de bouillon
  • 1 verre de vin blanc (à défaut, du Martini)
  • 2 branches de romarin
  • 2 échalotes
  • 1 gousse d’ail confit
  • 1 tomate (facultatif, c’est pour la touche de couleur)
  • Beurre et crème
  • Persil

Peler le potimarron à l’aide d’un économe, le découper en cube.
Verser l’épeautre et le romarin dans le panier de cuisson
vapeur de la cocotte. Disposer par-dessus les dés de potiron.
Déposer le panier dans la cocotte et recouvrir d’eau. Emietter par-dessus le cube de bouillon.
Fermer la cocotte et laisser monter en pression. Lorsque la soupape tourne, baisser le feu et laisser chuchoter 10 mn.
Pendant ce temps, émincer l’échalote et la tomate. Les faire dorer dans une cocotte avec une larme d’huile d’olive.
Ajouter le contenu de la cocotte, bien mélanger.
Ajouter le vin blanc et l’aiil confit. Laisser le vin s’évaporer à feu doux.
Hacher grossièrement le persil.
Le potimarron s’écrase et se mélange harmonieusement avec les grains d’épeautre lorsqu’on le mélange, c’est normal et donne de la couleur au risotto.
Hors du feu, ajouter une belle noix de beurre bien froid, 10 cl de crème et le persil. Couvrir et laisser reposer 2 mn.
Mélanger vivement et goûter pour saler et poivrer si nécessaire. Servir avec du parmesan, si vous le souhaitez.

Facebook
Twitter
Google + E-mail
2 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *