La compote des fées – ou que faire avec un reste de vin, épisode 2

Si vous avez bien suivi, du boeuf de feignasse longuement mariné au vin blanc nous restait sur les bras un quart de bouteille de Loupiac. Il en est ainsi, c’est toujours les meilleurs qui partent en premier, et les bouteilles passables semblent sans fond, alors que les exquises semblent toujours de taille réduite. Me souvenant de l‘expérience estivale des poires au vin, j’ai tenté une compote tout simple, mais toute magique, sans autre sucre que celui du vin. Avec en guise de poudre de perlimpinpin deux pincées d’une petite épice de chef offerte par une délicieuse fée des fourneaux.

Cette fée fort délicate avait choisi cette poudre à cause de mon prénom… parait-il également celui d’une fée provençale. Hélas, sans baguette magique, je n’ai rien de la fée, à part à certains moments le caractère passablement ombrageux (un félibre fort respectable m’avait un jour confié, avec l’oeil pétillant de malice malgré ses 80 printemps, que la fée Estérelle avait un sacré caractère, et qu’il valait mieux l’avoir pour soi que contre soi.) Ca change de l’image Walt Disney des mignonnes fées gentillettes en tutu bleu, voilà ma chance, j’ai le prénom d’une fée un poil MLF.

Mais sans tomber dans la mièvrerie, je dirai que le monde du ouèbe culinaire m’a apporté de nombreuses preuves de l’existence de fées bienveillantes au quotidien. Et que si, avant de le fréquenter, je ne pouvais m’empêcher d’écraser soigneusement les coquilles d’oeufs à la coque (pour ne pas qu’une fée vienne s’y glisser et la pauvrette, se retrouver prisonnière, comme on le dit en Irlande), désormais, c’est en pensant à toutes mes bonnes fées que j’accomplis ce petit rite féminin.

compote poire

Compote des fées

6 poires bien mûres voire en fin de vie
30 cl de vin blanc moelleux (ici du Loupiac)
2 pincées de poudre des fées d’Olivier Roellinger (macis, citron, cannelle, entre autres)

Pelez et coupez les poires en morceaux.
Déposez-les dans une casserole, recouvrez-les intégralement de vin (choisissez bien la taille de votre casserole).
Laissez cuire à feu doux environ 20 min en surveillant de près : les poires doivent absorber tout le vin.
Ajoutez le mélange d’épices, mélangez hors du feu.
Laissez refroidir et déguster.

Facebook
Twitter
Google + E-mail
6 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *