L’attaque des mini-financiers au chocolat !

 

J’ai remarqué que bon nombre de foodies blogueuses adorent les financiers : voir la recette des financiers aux noisettes de Scally ou celle de Clotilde de Chocolate and Zucchini.

Ben moi aussi, j’adore ça, comme vous l’avez peut être deviné en lisant mon éloge des financiers pistache-framboise de chez Delmontel, mon fournisseur préféré en la matière.
Comme bon fournisseur, je recommande également Eric Kayser : ses mini-financiers nature, chocolat ou thé vert sont vraiment excellents et d’un bon rapport qualité-prix.

Dans tous les cas, je me méfie de ceux emballés dans du Cellofrais : ils ont souvent un petit goût âcre et leur consistance, au lieu d’être crousti-moelleuse, n’est souvent que…caoutchouteuse.

Le financier est souvent hors de prix par rapport à sa taille. Je m’en fais souvent la réflexion, et je me demandais si son prix et son nom avaient un quelconque rapport… Finalement, je n’étais pas trop loin de la réalité, puisque j’ai appris en lisant le délicieux Traité d’ethno-pâtisserie que le financier avait été baptisé en raison de sa forme et de sa couleur : celle du lingot d’or !

La légende pâtissière irait même jusqu’à dire que ce gâteau aurait été inventé près de la place de la Bourse, haut lieu pécuniaire s’il en était. Faut dire que le Palais Brongniart est assez indigeste sur le plan architectural.

_users_ester_pictures_iphoto_library_2005_03_23_pict0264

 

Pour un petit dîner, et pour mettre du baume au coeur des invités, j’ai fait une fournée de financiers, cette fois-ci au chocolat, pour changer. Ils étaient vraiment fondants et parfumés, et pour cause : un mix de pâte à financiers et de ganache au chocolat, dans une recette Patricia Wells/Jean-Paul Hévin MC (Master of Chocolate), c’était sans gros risques !

Ils ont accompagné un sorbet noix de coco-zeste de citron-éclats de meringue, comme des mouillettes de luxe…

Les invités sont repartis avec des petits sacs pour le petit déj’ de leurs enfants: je ne garantis pas qu’ils n’aient point été grignotés en route…

 


MINI-FINANCIERS AU CHOCOLAT
d’après Patricia Wells et Jean-Paul Hévin in Recettes des marchés et restaurants de Paris

16 cl de crème fraîche, soit environ 150g
150 g de chocolat noir
35 g de farine
60 g de sucre glace
60 g de poudre d’amandes
60 g de beurre
3 blancs d’oeufs
1/2 cuillère à café de levure chimique
1/2 cuillère à café d’extrait de vanille (perso, j’ai mis un sachet de sucre vanillé)
1 pincée de sel

Préchauffer votre four à 180°.
Préparer une ganache au chocolat : faire chauffer doucement la crème jusqu’à ce qu’elle frémisse.
Retirer du feu, ajouter le chocolat coupé en petits morceaux, remuer jusqu’à ce qu’il soit fondu.
Laisser refroidir.
Préparer un beurre noisette : couper le beurre en petits morceaux, le faire fondre à feu doux.
Il doit doucement dorer : dès qu’il commence à sentir bon la noisette, verser dans un bol pour stopper sa cuisson, laisser refroidir.
Mélanger ensemble la farine, la poudre d’amandes, le sucre, la levure et le sel.
Ajouter alors les blancs d’oeufs, bien mélanger. Incorporer ensuite le beurre noisette puis la ganache au chocolat.Terminer par l’extrait de vanille.
Remplir les moules à financiers en allant presque jusqu’au bord.
Enfourner : pour des mini-financiers, compter 10 mn de cuisson par plaque.

 

Facebook
Twitter
Google + E-mail
3 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *