Fraises à la bretonne, un vent d’ouest dans ma cuisine (part 1)

Pour une fois, histoire et recette presque sans parole.

Elle commence comme ça :

Fraises_gavottes1  et continue ainsi…Fraise_gavottes2

Le plus dur, c’est de rincer les fraises, pour une fois, ne pas les équeuter, cette recette a besoin d’une poignée, d’une vraie prise ergonomique.

La crêpe dentelle ou gavotte, c’est vital dans une cuisine, ça croustille, ça s’écrabouille, le doré est à la mode cet été, ça tombe bien. Avoir de quoi faire du praliné feuilletine sous la main, ça vous pose une femme ça.

Donc, les dépapilloter, et les écraser de vos petits doigts musclés. C’est une recette écologique : produits proches, non transportés par avion (OK, ca serait mieux si j’habitais Nantes ou Plougastel-Daoulas…), et peu de vaisselle à la clé. Une recette d’écolo-goulue-flemasse.

Après, ça va aller très vite, attention :

 

P10307021.JPG
P1030705.JPG
P1030708.JPG

Le geste est précis : trempez dans du Salidou (ici de l’exquise crème de caramel offerte par Cathy), puis roulez dans la gavotte. 

Mangez au fur et à mesure, en chantant : « ils ont des chapeaux ronds et de chouettes gavottes, ils ont des bonnes fraises, vivent les Bretons« .

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, cette recette est dédiée à Cathy, qui connait ma folie des produits bretons 🙂 et parce que quand même, ce n’est pas une recette de rillettes de fraises aux gavottes…

Facebook
Twitter
Google + E-mail
40 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *