Des caddies à roulettes sur les moquettes du Plaza ?

Je n’ai pas complètement disparu . Je suis le chat de Chester : parfois en entier, puis parfois invisible, et enfin en petits bouts (rayés de préférence, mode marinière oblige), mais toujours la bouche aux aguets. En m’apercevant ce matin dans ma salle de bain (j’aime surfer dans une pièce d’eau, chacun ses vices) que Djackie nous avait à nouveau régalé, je me suis dis que je prenais à nouveau le chemin des pointillés sur ce blog, volontiers versatile.
Mais entre les articles à préparer, les livres à écrire donc les recettes à tester (miam, la farine sur le mac, shllaaaak encore six oeufs…), des heures très tristes à la maison et l’envie sans cesse repoussée de se poser pour quelques vacances (non, je ne me plains pas), je n’ai pas eu envie de poser une valise dans cette maisonnette virtuelle. Pas envie de recette (j’avais envisagé de chanter les louanges de la paupiette, mais la flemme me retient…), juste une brève de comptoir -super chic le comptoir. Que je vais me mordre les doigts de partager aux alentours, des fois qu’il y ait la queue avenue Montaigne.

Le 7 avril, la cour du Plaza-Athénée va se transformer en marché top qualité. Le beurre de Pascal Beillevaire, la fleur de sel de Pen Bron, la fraise des bois raisonnée de La Finca, les agrumes incroyables de chez Bachès, les pigeons de Racan… La fine fleur des producteurs de Monsieur Ducasse réunie pour une dégustation-découverte d’exception (hélas ! mille fois hélas ! pas de vente : tant pis pour les caddies sur la moquette, ça s’enfonce trop).

Last et surtout pas least, il y aura aussi le canard et le foie gras de Sandrine Paris, que j’ai découvert chez Yves Camdeborde, délicatement posé sur son hamburger au foie gras dont je ne me remets pas, encore meilleur puisque dégusté avec le chef qui m’a livré ses bonnes adresses, à lire dans le Elle en kiosque cette semaine…
J’en profite pour souligner à quel point son livre Simplement Bistrot : Des recettes pour tous les jours
devrait devenir un manuel de cuisine obligatoire à l’école. Si, si, rien que ça. Thierry le dit autrement mais pour avoir déjà testé la daube de joue de boeuf, les croque à la vache-qui-rit, les gaufres à la pomme de terre (aux flocons de pommes de terre messieurs-dames, des années que je me demandais qu’en faire, puisqu’on ne la fait pas à Bricol Junior qui réclame de la VRAIE purée, pas fou le môme), tout est divin, simplissime et renversant. Un livre à se faire prescrire d’urgence.

Je vous laisse, j’ai un poil dans la main à épiler, une bonne dizaine de livres à lire, quelques chênes à abattre, un enfant à aller chercher à l’école et tout le reste qui n’est pas fait. Allo Wonderwoman, tu me prêtes ton bustier ?

—–
Marché du Plaza-Athénée
25 avenue Montaigne
Mardi 7 avril de 10h00 à 12h00, puis de 14h30 à 18h00
Si vous n’avez pas de chauffeur, le métro le plus proche ? Alma-Marceau ou Franklin Roosevelt, darling !

Facebook
Twitter
Google + E-mail
10 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *