Plats qui réchauffent, épisode 1 : le boeuf à la Guinness.

J’ai deux livres de Jamie Olliver à la maison mais… je n’avais jamais fait une de ses recettes.
Je sais qu’il a beaucoup de fans dans les foodies françaises, j’aime bien lire ses livres et regarder les photos, mais jusque là , ça avait surtout décoré une étagère.

Avec le froid et la neige qui ont sévit, comme beaucoup de mes congénères, je n’ai pas beaucoup eu envie de salade et de plats légers, je l’avoue. Avec en plus le prétexte de la visite de mes parents qui aiment beaucoup les plats mijotés (j’ai
beau dire que ma mère n’aime pas trop cuisiner, je ne suis pas exacte : elle aime en fait tout ce qui peut se faire dans une cocotte-minute)… j’ai dégainé une recette de ragoût de boeuf cuit dans de la Guinness qui,me faisait de l’oeil depuis un bout de temps. Car la Guinness est l’une des bières préférées de Bricolboy… Vous voyez le potentiel de ce plat : une Ester revigorée, un fiancé chouchouté, et des parents satisfaits… et pas beaucoup de temps en cuisine.

En plus, il peut se préparer à l’avance, s’améliore à chaque réchauffage, et ne nécessite pas de surveillance.

A la différence de ma maman, je suis plus cocotte en fonte que cocotte-minute, mais cette recette sera pour sûr délicieuse pour les accrocs de la vitesse à la vapeur, il suffit de diviser par 3 le temps de mijotage.

Voilà ce que cela donne avant mijotage :

Je l’ai accompagnée des traditionnels dumplings que j’adore. Le dumpling, c’est le fils caché du gnocchi et de la
brioche-vapeur, improbablement née dans les brumes anglaises. Je profite que Pascale soit en vacances pour égratigner un peu la cuisine anglaise… ce n’est pas bien !

Mes variations : Jamie met des pommes de terre, mais elles ne sont pas indispensables du tout. J’ai ajouté du thym et du laurier, et un peu adapté le dumplings. Vous pouvez également ajouter un oeuf dans la pâte des dumplings, les faire cuire au four pour qu’ils soient dorés puis les laisser finir leur cuisson sur votre viande, le temps qu’ils s’imprègnent…. Il faut dire que la sauce est réellement délicieuse, légèrement caramélisée et pas trop grasse.

A défaut de dumplings, ou si le côté boulettes gluantes ne vous inspire pas, je recommande comme accompagnement de belles tagliatelle, ou des pommes de terre vapeur, voire des gnocchis, dans un beau match Angleterre/Italie.


RAGOUT DE BOEUF A LA GUINNESS – d’après Toqué de cuisine, de Jamie Olliver

1,4 kg de viande de boeuf à braiser (collier, paleron, gîte…)
1 litre de Guiness (2 canettes)
1 cannette d’eau
5 grosses carottes
3 gros panais (à défaut, des navets)
1 oignon rouge
3 cuillères à soupe de farine
125 g de lardons
2 brins de romarin frais de préférence
2 feuilles de laurier
1 branche de thym
Pour les dumplings :
250 g de farine de blé (encore mieux si complète)
125 g de beurre demi-sel
2 cuillères à café de levure
5 cl de lait (il est possible que vous en ayez besoin de moins)
Poivre
Graines de cumin, ou feuilles de thym, de laurier…Couper la viande en cubes, la déposer dans un saladier.
La saupoudrer de farine pour l’enrober.
Peler et couper l’oignon en rondelles.
Tant que la planche à découper est sortie, profitez-en : peler et couper en gros morceaux les carottes et les panais.
Dans une cocotte en fonte, faites chauffer un fond d’huile.
Y faire revenir les cubes de viande fariné, puis ajouter les oignons et les lardons. Laisser revenir jusqu’à coloration.
Ajouter alors les légumes, puis la Guinness et l’eau.
Ajouter enfin le thymn, le laurier et le romarin. Mener à ébullition.
Couvrir et laisser mijoter à feu très doux pendant deux heures.
Surveillez quand même, il faut parfois ajouter un peu d’eau pour éviter que la sauce ne soit trop épaisse.
Vous pouvez alors arrêter la cuisson et servir le plat quand bon vous semble, réchauffé le lendemain par exemple.
Si vous voulez servir les dumplings en accompagnement :
Mélanger la farine et la levure (si vous préférez, vous pouvez utiliser de la farine à gâteaux avec levure incorporée), avec le sel, le poivre et l’aromate choisi (feuilles de romarin, graines de cumin, fromage…).
Ajouter les morceaux de beurre mou et travaillez avec le bout des doigts (exactement comme pour faire de la pâte à crumble).
Ajouter alors le lait et travailler jusqu’à consistance d’une pâte souple.
Former des boulettes avec les mains.
Les déposer sur votre plat de viande, directement dans la cocotte, couvrir et laisser cuire 20 mn : les dumplings vont gonfler (pensez à les espacer suffisamment) et se gorger de sauce parfumée…

Facebook
Twitter
Google + E-mail
8 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *