La sauce à gratin la plus rapide de l’Ouest (piquée à Jamie Oliver) + Salon du Livre

sauce-cheddar-magiqueJe n’aime pas la béchamel. Si c’est indispensable, j’en fais une. Genre, pour écrire un livre sur les soufflés, colmater une brèche ou expliquer à quelqu’un comment la faire parce qu’il y tient vraiment. Ce que j’aime, c’est regarder les autres la faire, en pensant à la fabrication du béton armé, ou de la colle à tapisserie, voire à affiches électorales. Je peux même vous passer la râpe à muscade si vous me le demandez gentiment.

À la place, ricotta, fromage blanc, mélanges étranges ornent depuis bien longtemps mes gratins, pâtes, lasagnes and co.

Mais depuis des années, j’ai piqué à notre cher Jamie Oliver (quel dommage qu’on ne puisse pas le nationaliser) une astuce efficace pour bricoler une sauce prête-à-gratiner quasi instantanée, qui a le bon goût d’être économe en combustible, en temps et en vaisselle.

Il suffit de mélanger fromage râpé (ici, du cheddar, mais ça marche aussi avec du parmesan, de la mimolette, du gruyère suisse, de l’emmental, du comté…) et crème liquide, en comptant environ 60 g de fromage pour 6 cl de crème. Autrement dit, comptez 1 cl de crème pour 10 g de fromage.

gratin-cheddar-finalL’important : mettre ce mélange dans un récipient résistant à la chaleur ou une casserole, et le plonger dans… ce que vous êtes en train de faire cuire, juste le temps que cela fonde. Ici, des spaghetti -mais ça aurait pu être les brocolis qui avaient cuit juste avant. Ou du chou-fleur, des coquillettes, que sais-je : ce qui est en train de bouillir sur le coin du fourneau. Rien ne se perd, surtout pas la chaleur.

L’important, c’est de bien poivrer et muscader la sauce avant de napper vos légumes ou vos lasagnes, et de passer rapidement le tout sous le grill du four. La photo est pourrie, le plat était délicieux, on n’est pas chez une blogueuse culinaire ici où tout le monde mange froid parce-que-maman-prend-la-photo. Non. On est dans une vraie cuisine ménagère où l’on fait un repas équilibré pour 4 en 20 min chrono, Monsieur !

Voilà, pensez à moi la prochaine fois que vous râperez du fromage, ça me fera bien roucouler d’aise. Si vous aimez le fromage râpé, regardez aussi ce gratin total helvète : blettes et Sbrintz.

Et si vous passez au Salon du Livre, vous pouvez me retrouver pour une démo au Square Culinaire lundi après-midi, de 14h à 15h. Je vous expliquerai le secret des crèmes dessert express…

 

Facebook
Twitter
Google + E-mail
7 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *