Badianez la rhubarbe !

Rhubarbe confite à la badianeLa rhubarbe et moi, c’est une grande histoire d’amour qui recommence chaque année. Je sais bien que je ne suis pas la seule dans ce cas, mais moi, je mets les bouchées doubles, car je n’ai découvert cela que bien trop tard.

Après avoir essayé moultes techniques de cuisson variées, je reviens vers vous avec un double secret.

 

Le premier, c’est que la rhubarbe macérée avec du sucre, pour faire sortir son eau de végétation, cuit rapidement tout en restant entière. Bien plus simple que la technique du pochage au sirop de sucre, cela permet en plus de mettre moins de sucre, tout en intensifiant le goût de la rhubarbe.
Des années que je la lisais, bien sûr, cette méthode, mais que je ne l’employais pas jusqu’au bout -toujours trop pressée !

Cette fois-ci, j’ai patienté 2 heures avant de cuire ma rhubarbe, lui laissant le temps de lâcher tout son jus…. Et zoooooooou, à petit feu ma jolie que je te confise, mollement alanguie dans la cocotte en fonte, sur une seule épaisseur pour préserver ta couleur aile de papillon (un peu vert, un peu rose, pas un vernis OPI qui n’arrive à la cheville de cette perfection chromatique).

Le deuxième secret, c’est Jean Sulpice qui me l’a confié pour cet article (oui, j’adore mon job) : la badiane, ça vous booste la rhubarbe. Y’a pas que l’alliance rhubarbe et gingembre, autrement dit !

J’avais déjà testé (et approuvé)  cette association badiane+rhubarbe dans une compote classique, mais là, j’ai juste glissé l’étoile magique (comme c’est Jean qui l’a dit, j’aurai pu écrire « étoile des neiges », mais vous noterez que je me suis abstenue, enfin, j’ai failli) à la fin, comme une fève à trouver au milieu de la rhubarbe. Elle a doucement infusé, a attendu son heure en diffusant tous ses parfums au coeur du fruit… pour un résultat discret et magique. La note anisée n’est plus si nette, elle se mêle à la rhubarbe en en prolongeant la saveur. Encore une fois, un petit rien qui au final fait une jolie différence.

J’ai sauvé ce que j’ai pu de la cocotte pour prendre la photo, il y en avait deux derrière moi armés de leurs cuillères qui piaffaient pour finir le plat…

RHUBARBE CONFITE A LA BADIANE
500 g de tiges fines de rhubarbe rose
100 g de sucre de canne blond (ou 80 g de fructose en poudre)
1 étoile de badiane

Laver et couper la rhubarbe en tronçons, ôter ses fils si nécessaire.
La mélanger avec le sucre dans une cocotte pouvant la contenir sur une seule couche, patienter 2 à 3h le temps qu’elle dégorge.
Allumer le feu sous la cocotte couverte et laisser cuire 15 min environ.
Eteindre et glisser l’anis étoilé dans la cocotte, couvrir à nouveau et laisser descendre en température : la fonte gardant la chaleur, la badiane aura le temps d’infuser.
Mettre la rhubarbe confite au réfrigérateur avec son sirop et l’anis étoilé au réfrigérateur.
Déguster avec un yaourt, une salade de fraises…

D’autres recettes à la rhubarbe sur ce blog :
Visitandines à la rhubarbe
Filet mignon à la rhubarbe

Facebook
Twitter
Google + E-mail
13 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *