Les choses sans importance valent-elles qu’on s’y attarde ?

Quand on est taguée, il est politiquement incorrect de ne pas répondre. Pourtant, je n’ai pas nécessairement envie de vous dévoiler les tréfonds de mon intimité.

Entre le moi que l’on expose sur son blog et le moi que l’on expose chez son psy, il n’y a pas qu’un divan d’écart.

 

J’ai déjà (dé)livré ici quelques petites choses sans importance, mais Hélène et son charme de libellule ainsi que Mr Lung et son charme de dragon m’y enjoigne. Je les aime bien, eh oui, je suis en fait une tendre, donc je m’incline devant la loi de la communauté :
– impossible de me faire manger du fromage bleu. C’est vraiment moisi. Néanmoins rien ne m’empêche de le cuisiner pour le bonheur des autres (comme par exemple ce tout simple velouté de potiron – tartine de pain d’épices- fourme d’Ambert)
– j’ai épuisé pas moins de 3 ordres religieux différents lors de mes études : les jésuites, les dominicaines, les maristes. Etonnant non ?
– je continue à appeler mon compagnon Bricol’Boy sur ce site alors que la moitié de la blogosphère connaît son prénom. Comme quoi, je tiens aux apparences.
– je regarde les boutiques de pâtissier exactement comme les boutiques de mode -je ne pense pas que ce soit une révélation étonnante.
– je dois me retenir régulièrement pour ne pas transformer ce blog en blog de fille. Ma salle de bains contient autant de choses farfelues que ma cuisine, et régulièrement elles se contaminent. N’est-ce pas.
– j’aime manger de la moelle. Tant pis pour mon image de marque, je ne serai jamais une blogueuse glamour. Ou alors glam’-terroir, si c’est possible (la robe Furstenberg avec les bottes Aigle, rien que ça).

A part ça, rien de neuf sous le soleil, Pierre Desproges me manque toujours. Je l’aurai bien tagué, mais comble d’ironie, voilà qu’il ne blogue pas de l’au-delà. Reprend ce tag qui veut, car je crois que tout le monde l’a eu. Et ceux qui l’ont eu qui n’ont pas encore répondu…enfin, s’ils sont du genre en retard comme moi… ne leur mettons pas la pression.

La semaine prochaine, si vous le voulez bien, nous parlerons des élections municipales.

Facebook
Twitter
Google + E-mail

Vous devriez aimer

8 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *