Comment conserver des fleurs de bourrache ?

fleurs de bourracheUn passage en coup de vent sur le blog, qui vit ses derniers jours sous cette forme (l’été est propice aux grands travaux)- entre deux livres à finir d’écrire, kermesses variées, anniversaires de petits garçons qui grandissent et joli voyage d’été à préparer…

Si vous voulez avoir des nouvelles plus fréquentes avec quelques clins d’oeil, n’hésitez pas à suivre ma page Facebook où j’essaie quand même de poster un peu plus souvent qu’ici.

Néanmoins, je ne résiste pas au plaisir de vous offrir des fleurs -enfin, des fleurs qui se mangent, comme d’habitude ! Voici une astuce donnée par Joël Thiébault, alors que je passais sur son stand avec la fantastique Alix Lacloche -à découvrir bientôt en images dans ELLE- pour conserver les éphémères fleurs de bourrache

Prélevez donc les fleurs de bourrache ouvertes de votre bouquet. Dans (au choix) une barquette de framboises ou de mûres vides (voire comme ici, de fraises), donc quelque chose d’aéré, de respirant, disposez un lit de papier absorbant humidifié (ici, du sopalin mouillé, essoré puis déplié) et posez en un lit les fleurs de bourrache. Mon réfrigérateur étant particulièrement aéré, j’ai délicatement recouvert le tout d’un sopalin mouillé de la même manière, mais tendu sur la boîte et non au contact des fleurs, afin de les maintenir dans un climat optimal.

Bilan : trois jours de conservation impeccable. Le 4ème jour, elles perdaient leur pédoncule mais étaient encore fraîches et délicieuses.
Plus d’excuse pour ne pas profiter de son fantastique goût iodé-concombré jusqu’au bout !

Facebook
Twitter
Google + E-mail
1 Commentaire Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *