Epinards au sésame – cuisinez les ingrédients japonais !

Difficile de mettre de côté l’affection que l’on a pour une personne quand celle-ci sort un ouvrage. Ce cas de figure va se présenter de plus en plus souvent dans les blogs culinaires, si j’en crois le nombre de projets en préparation… et de fait sur ce blog j’en suis venue à ne presque plus parler de livres de cuisine.

Doit-on en parler par amitié… ou/et parce que le livre vous a plu ? Que penser du « qu’en dira-blog » en ce cas ? Si on oppose souvent les blogs et les médias traditionnels – à grand coup d’ « objectivité » et de « copinage », quand on a comme moi un pied dans chaque sabot, on ne sait parfois plus quoi écrire, ni comment.

Alors quand est arrivé dans ma boîte aux lettre le Cuisiner les ingrédients japonais de Clea, j’étais ravie, comme à chaque fois que m’arrive un livre dans la boîte aux lettres d’ailleurs. Je me suis demandée si j’allais en parler, sous prétexte que comme je connaissais sa délicieuse auteure, je n’allais pas être objective. Alors, j’ai juste inversé la question : si je ne la connaissais pas, en aurais-je parlé ?

La réponse était évidente : oui, bien sûr, parce que c’est un livre dont je vais me servir souvent, et j’ai déjà commencé pas plus tard qu’hier soir. C’est un livre qui me manquait, parce que comme beaucoup, fascinée par la cuisine et la culture japonaise, je m’emmêle régulièrement les baguettes dans les rayons de Kioko. On a juste envie de le glisser dans son sac pour aller faire les courses !

Evidemment, ce livre fut étrenné le lendemain même, avec une recette des plus simples, mais qui reproduit un plat que Bricol’Boy apprécie beaucoup au restaurant, les épinards au sésame. J’ai donc ressorti la baignoire de Virgile et une fois la séance de nettoyage des épinards effectués, le plus dur est fait puisque cette recette est d’une simplicité déconcertante… pour un goût vraiment délicat.

Sur ce je vous laisse, je vous ai promis une histoire de techno-bentos, j’y retourne… après avoir filé acheter du tempeh tiens, même cette préparation a l’air appétissante dans le livre de Cléa, c’est tout dire !

Epinards au sésame de Clea
500 g d’épinards frais, lavés, équeutés
2 c. à soupe d’huile de sésame
1 c. à soupe de tamari ou de shôyu (sauce soja pur soja ou sauce soja-blé)
1 c. à soupe de sirop de riz
2 c. à soupe + 1 de graines de sésame blond

Faites chauffer 2 c. à soupe d’eau dans une marmite ou une poêle, et y faire suer les épinards pendant 5 min, jusqu’à ce que tout le liquide soit évaporé.
Dans un bol, mélanger l’huile, la sauce soja, le sirop de riz, ajouter 2 c. à soupe de sésame légèrement broyé. Napper les épinards avec cette sauce, et servir avec le sésame restant.

Facebook
Twitter
Google + E-mail
18 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *