La parfaite sauce au chocolat à dégainer en cas d’urgence

saucechoco1Je néglige tout en ce moment : un énorme projet à boucler d’ici la fin du mois qui me prend l’énergie de mes jours et de mes nuits, en photo et au piano, au studio et derrière le micro… Vous pouvez en suivre les coulisses sur mon Instagram et j’ai hâte de l’avoir entre les mains et de pouvoir vous en parler… mais il faut d’abord que je finisse de mettre noir sur blanc les dernières recettes et précisions. Et à la place, me voilà en train de procrastiner au chocolat ici.

Bref, pour me faire pardonner, de mes enfants qui ne sont pas toujours à la fête et de mes lecteurs qui n’ont rien à se mettre sous la dent depuis bien trop longtemps, hop la, une petite recette parfaite de sauce au chocolat, que j’aime dégainer en cas d’urgence. L’urgence étant : faire un dessert sympa en moins de 10 minutes. Et avec une attelle à la main droite parce que sinon ce serait trop facile de cuisiner.

J’ai bien regardé : en dix ans de blog, j’ai publié exactement CINQ recettes au chocolat -dont une salée de boeuf cacao-piment. Qu’on ne m’accuse pas d’aller draguer outrageusement l’audience ! De la mousse au chocolat en passant par le gâteau d’anniversaire à sculpter ou le flan divin de Jacques Genin sans oublier les parfaits petits financiers richement ganachés de Jean-Paul Hévin, y’a pas pléthore !

Donc, cette petite sauce, qui a la merveilleuse idée de pouvoir se conserver une bonne semaine au réfrigérateur, est la compagne idéale des profiteroles. Mais tout simplement aussi pour improviser un nappage de flan, de yaourt ou pour tremper des lamelles de pomme dedans, façon fondue choco allégée (vous allez voir, la recette comporte pas mal de liquide, ce qui dilue la facture calorique autant qu’elle fluidifie la texture). On peut l’imaginer sur toutes les crêpes, blinis ou gaufres de vos envies…Et vous fermerez les yeux si un gourmand plonge la cuillère dedans ?

 

J’ai piqué la technique de la réduction au Larousse du chocolat  de Pierre Hermé, dédicacé par le Maître of Gourmandises lui-même. J’ai sérieusement allégé la quantité de sucre – indispensable d’en avoir un peu pour une viscosité nappante-, diminué la quantité d’eau, ajouté une touche de vanille… bref, fait ma tambouille. À s’en lécher les doigts !

SAUCE À NAPPER AU CHOCOLAT

130 g de bon chocolat noir (ici,du Java à 70%)
30 g de sucre
20 cl d’eau
12,5 cl de crème (liquide, épaisse, déjà testé à la crème de coco et crème de soja, tout marche !)
1/2 gousse de vanille dont vous avez déjà utilisé les graines

Hacher le chocolat. Mélanger tous les ingrédients dans une petite casserole à fond épais, porter à ébullition puis baisser le feu et laisser réduire une dizaine de minutes en remuant fréquemment jusqu’à obtenir une texture nappante.
S’en servir à votre guise, conserver l’excédent dans un bocal de verre hermétiquement fermé au réfrigérateur. Pour refluidifier le tout,

Facebook
Twitter
Google + E-mail
4 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *