Zazie dans le rétro 2008

Chers lecteurs (si vous en êtes encore, puisque quand je regarde avec effroi mon rythme de publication capricant, je me dis que je dois en décourager plus d’un de me lire), il est de tradition (et même de bon aloi) de présenter ses voeux en ce début d’année.

Or voilà, à part vous souhaiter encore et toujours du sexe et de l’argent, je ne vois pas quoi dire, et ma foi, comme on ne se connait pas toujours, je trouve cela délicat à vous dire de but en blanc (même si les mots « sexe » et « argent » assorti de « facile » ou « gratuit » dans le titre de mon message m’assureraient pour sûr un petit sursaut statistique). Donc, après avoir fait des voeux en nouilles (quel boulot, on voit bien que je n’avais pas encore d’enfant en bas âge), des voeux en retard, des voeux d’un optimisme délirant, et carrément oublié d’en faire, voici le temps des voeux « auberge espagnole » : que 2009 vous apporte ce que vous avez envie de lui apporter…

Quatre ans de blog, ça use l’imagination, pour sûr. 2009 tout beau tout neuf, page blanche à écrire, quelle angoisse. 2008 n’a pas été de tout repos pourtant : quitter le confort (financier, mais guère humain) d’une entreprise pour voler de ses propres ailes, ce n’est pas toujours évident. Mais si j’avais su la joie que cela m’apporterait, j’aurai dû le faire plus tôt !

Alors puisque c’est la saison, un rapide flash-back sur les découvertes culinaires de l’année -qu’il en ait été question sur ce blog ou ailleurs, après tout qu’importe :

- Meilleur chocolatier : François Pralus, dont je fuis depuis la boutique ;
- Obsessions gourmandes de l’année : le flan parisien (une douzaine goûté pour dix lignes dans un article…), le baba au rhum (une dizaine à mon actif sans compter les recettes maison), la grenade bien sûr.
- Meilleure plat de l’année : le céleri-rave en croûte de sel au poivre de Sélim
- Meilleur volatile de l’année : le coucou de Rennes
- Meilleure recette inavouable : le porc au caramel à la limonade
- Expérience carnivore de l’année : la préparation du ris de veau
- Meilleure hérésie culinaire pour la couche d’ozone : le citron-caviar,
- Meilleur gâteau pâtissier de l’année : l’éclair au thé genmaïcha de Sadaharu Aoki (accessit : un éclair à la pistache de chez Stéphane Vandermeersch)
- Ustensiles de l’année : la volette à pâtisser, la sorbetière et la poêle à 7 blinis de Requia,
- Meilleurs restos : Caïus (ras-le-bol de la course éternelle à la nouveauté) et The Kitchen Galerie.
- Meilleure bouchée à la reine : celle du mercredi chez Drouant (un délice moelleux et acidulé, conforme à mon souvenir d’enfance),
- Meilleur condiment : la pâte de citron confit au gingembre du Coq Noir (oubliez la moutarde, ce truc est trop bon),
- Meilleurs livres de cuisine : Osez !, Le cuisinier et le parfumeur, Cuisiner les ingrédients japonais.
- Meilleure rigolade en cuisine : l’explosion de siphon (la preuve en images ici)
- Grosse fierté de l’année : le glaçage des cupcakes à la seringue, et à la glace royale (la preuve en images ici)
- Recette d’Esterkitchen appréciées sur d’autres blogs : mes vieilles madeleines, le sorbet citron-lait ribot (thank you Clea, Pascale & Clotilde) et le pain d’épices à l’huile de noix/noisette revu par Gracianne.

Meilleures recettes piquées sur d’autres blogs, adoptées et adorées à la maison :
- le gâteau citron-amande de Clea,
- les inarizushis de Clea, si facile à faire et parfaits au coeur de l’été,
- les pitas d’Anaïk,
- les tomates au sésame de Anne Papilles (un effet boeuf pour un effort minime, j’adore),
- les divins blancs de poulet de Loukoum (revus avec des cuisses et quelques aménagements, mais ça reste un best of !)

Et bien d’autres que je dois oublier…

Alors rendez-vous en 2009 pour la suite des pérégrinations gourmandes !

Facebook
Twitter
Google + E-mail
17 Commentaires Ajouter le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>